Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 09:23

Un petit délice culinaire japonais, inconnu de beaucoup de Japonais eux-mêmes : les ikatonbi en brochette. Pourtant c’est assez simple à décrire, ce sont des becs de calamars. Ce qui me posait problème était de savoir quel plaisir il y avait à manger cela. Et puis avant-hier Y. san a éclairé ma lanterne. Y.san en plus d’être LE spécialiste japonais des onsen est aussi un fin gourmet et finalement quand j’y pense, cela ne m’étonne pas que cela soit lui plutôt qu’un autre qui m’ait donné la réponse.
Autour du bec il y a donc une partie de chair très fine et délicieuse. Le bec on le crache comme on ferait d’un noyau de cerise. Etonnant non ?

 

 

Repost 0
Published by LUI - dans manger
commenter cet article
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 09:45

Jeudi dernier, à 11 heures du soir, Sensei nous téléphonait. Elle nous proposait un repas d'adieu pour le lendemain soir. L'heure, le débit de sensei en japonais et le fait que nous avions déjà fait 2 repas d'adieu en sa compagnie nous a amené à penser que c'était la fête de départ du cours de japonais. Nous nous sommes donc pointés habillés comme l'as de pique, enfin c'est à dire comme tous les jours, pour finalement nous retrouver dans l'un des plus luxueux restaurant de la ville (humhum). L'avantage d'être au Japon, c'est qu'on ne nous a pas refusé l'entrée ni même regardé de travers mais je me suis sentie un peu mal à l'aise vis à vis de sensei (heureusement je n'avais pas de trou à mes chaussettes cette fois là*).

poterie de bizen avec de la biere dedansL'accueil est fait par une personne en Kimono qui nous a accompagné à l'étage en ascenseur jusqu'à notre petite pièce privée (tatami, kakejiku et ikebana) et puis nous avons divinement bien mangé.
Tous d'abord la bière est servie dans des chopes en poterie de Bizen (!) et toute la vaisselle est très belle.
Nous avons mangé :
Un assortiment de petites entrées (zensai)
Deux assortiments de sashimis (dont du sawara ; scombre en français???)
Du shinjo à base de deux coquillages d'un poisson et d'une herbe (je ne sais plus laquelle) : ça ressemble à une quenelle de poisson mais en beaucoup plus fin qu'une quenelle en boite bien sur!
Du gomatofu, ou tofu de sésame : le goût est fin et la texture… intéressante
D
es yokitorigai : torigai c'est un coquillage qui ressemble à une langue de poulet. Le chef est venu les faire revenir (environ 3 secondes) sur un barbecue et même le sel qu'il a mis dessus est hors de prix il paraît (!)
Aradaki : du poisson, de la carpe Tai,  enfin de la tête de carpe devrait-je dire .. je vois déjà l'air effaré de certains "aller dans un resto super cher pour manger de la tête de poisson!!!" c'est très fin et très bon et très copieux aussi parce que ces carpes là, elles ont une grosse tête.
Ensuite, le traditionnel riz couvert de petits alevins de poissons (Fukito gohan, dont je me serais volontiers passé) accompagné de tsukemono
Puis un dessert de fraise  (ce n'est pas une faute d'othographe, il n'y en avait qu'une) d'orange et de mousse de thé vert.

Tout cela fait envie n'est-ce-pas?Zensai
Sashimis de Sawara et Coquille st Jaques
Torigai
*un conseil : n'achetez pas le lots de 3 chaussettes noires bon marché de chez Uniqlo, elles ne montrent aucun signe de faiblesse et tout à coup, vous vous retrouvez avec un énorme trou à l'orteil le jour ou une charmante dame vous invite à prendre le thé chez elle (le cauchemard de tout étranger au japon)

Repost 0
Published by ELLE - dans manger
commenter cet article
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 08:12

 Ce week-end nous sommes allés avec K. à Hagi. Voilà ce qui j'y ai mangé:
C'est un Uni-don: du riz avec de l'oursin dessus. C'est une des spécialités de Hagi et c'était très très bon.

Repost 0
Published by ELLE - dans manger
commenter cet article
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 09:54

Je suis un garçon…
Mercredi c'était la saint Valentin. Au Japon c'est un peu différent de la France et du reste du monde, ce sont les femmes qui offrent des chocolats aux hommes (quelle idée!). Moi, je ne lui ai rien acheté sous prétexte que je suis française, IL ne m'a rien offert sous prétexte que nous sommes au Japon.
Au Japon, la femme achète des chocolats pour plein d'hommes (sisi), notamment  ses collègues et amis (on parle de chocolats obligatoires dans certains cas). Donc mercredi, la femme de notre collègue avait acheté des chocolats pour les collègues de son mari, et moi qui suis la seule fille ici, j'y ai eu droit aussi! J'imagine le dilemme de cette jeune femme mais en tout cas ils sont très jolis et moi, quand on m'offre des chocolats, je suis toujours contente quelle que soit l'occasion!

Repost 0
Published by ELLE - dans manger
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 09:47

Vous me croirez si vous voulez, mais le Japon c’est LE pays du cheese-cake. A Okayama, ce magasin consacré exclusivement à ce gâteau vient tout juste d’ouvrir ses portes dans Omotecho.

C’est quand même étonnant quand on pense que les vaches sont tellement rares, qu’à Okayama, les quelques fermes de la région de Hiruzen où l’on peut en voir, sont dans les guides touristiques. Qui dit peu de vaches au Japon (j’exclu volontairement Hokkaido, mais tout le monde le sait, Hokkaido c’est pas au Japon   ;)) dit peu de fromage. De plus, on peut dire sans se tromper, je crois, que le fromage ne fait pas partie de la culture japonaise.

Alors d’où vient cette supermode du cheese-cake ?
mmmmmmmm… (Ça, ça signifie que je suis en train de réfléchir…)
Un rapport avec la vache qui rit ? (Ça c’est juste pour faire un lien vers un autre article)

Ben finalement j’en sais rien. Peut être parce que cela a un coté exotique, ou tout simplement parce que c’est bon ?

Repost 0
Published by LUI - dans manger
commenter cet article
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 09:17

Suite de notre petit week-end. Nous n'avons pas fait que nous promener bien sur, nous avons aussi mangé! Notre charmante hôtesse étant une très bonne cuisinière, on s'est régalé. Il faut dire qu'elle avait mis les petits plats dans les grands. Nous avons entre autres mangé de délicieux sashimis (tranches de poisson cru) de poissons et de coquillages de la mer de Seto avec une excellente sauce maison (à base de sauce soja, j'ai réussi à obtenir la recette mais ne comptez pas sur moi pour vous la donner, c'est comme celle du coca ou du cristal de Baccarat) et aussi, coté nouveauté pour moi, de la racine de lys (yuri) et du concombre de mer (namako). J'avoue que je n'étais pas très enthousiaste pour ce dernier mais ça aurait été dommage de rentrer en France sans y avoir gouté!

  *Pour ceux qui ne connaissent pas le namako, regarder dans google image.
** la qualité de l'image est volontairement mauvaise pour ne pas vous donner trop envie devant votre ordinateur.
*** je sais qu'il n'y a pas de saumon dans la mer de Seto mais un plateau de sashimi sans saumon ça aurait été dommage! 

Petite requête tant qu'on est dans la nourriture : quelqu'un sait-il ou l'on peut acheter du Daikon dans le 78? ça rendra service à l'une de nos lectrices. merci

Repost 0
Published by Okayama au Japon - dans manger
commenter cet article
29 décembre 2006 5 29 /12 /décembre /2006 10:26

L’hiver au Japon, qu’est ce qu’on mange ? 
Pour ELLE, y’a pas tortiller, si on doit manger une chose et une seule c’est du crabe ! Je profite qu’elle ne soit pas là aujourd’hui pour lui faire dire des trucs…de toute façon, je ne crois pas qu’elle me contredira sur ce point. Des crabes au Japon nous en avons croisé de toutes les tailles dans les supermarchés et les marchés aux poissons. 

à Tsukiji, à Tokyo 
les plus gros que nous ayons jamais vu, 1 par caisse

crabe japonais

 au dessus de la casserole
un peu plus petit
crabe japonais

 à Hokkaido ; 2 pour 10 000 yens 
certains vous diront que c’est le meilleur crabe du Japon, voir du Monde… ;-)
crabe japonais


et à Sakaiminato
crabe japonais

 celui au plafond est un faux, pour ceux qui y auraient cru ( je ne pense à personne là…quoique…)  

Repost 0
Published by LUI - dans manger
commenter cet article
12 décembre 2006 2 12 /12 /décembre /2006 09:44

trop peu !Il y a quelques mois, nous avions repéré en passant en ville une boutique qui avait tout l’air d’une crémerie fromagerie. Non non je n’ai pas abusé du beaujolais nouveau. Une fromagerie à Okayama c’est assez inconcevable, peut être autant qu’une fabrique de tôfu à Nancy ou un vendeur de natto à Tours. En fait c’est plutôt un bar/salon de thé/restaurant où pour une somme modique dans mes rêves les plus fous exorbitante vous pouvez déguster un peu de fromage de différentes origines. Dimanche je ne sais pas ce qui nous a pris, mais nous n’avons pas pu résister et nous sommes installés. En fait je sais très bien pourquoi nous sommes allés dépenser nos économies pour un verre de bourgogne pinot noir vin, très bon, et 3 mini portions de fromages. Cela est dû à une énorme frustration qui remonte, non pas à l’enfance, mais à il y a quelques semaines quand le colis de fromage soigneusement emballé par M. nous était parvenu dans un état « inconsommable »…nous avions dû alors faire une croix sur nos envies de raclette du samedi soir. 
Finalement je suis très content d’avoir passé le pas de la porte de cette boutique et de m’ y être assis. J’ai passé un très bon moment. 
Et en regardant la carte, j’ai même failli craquer une 2eme fois pour une spécialité de la patronne : « le cloque Monsieur » (en français dans le texte).

Repost 0
Published by LUI - dans manger
commenter cet article
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 08:25

La semaine dernière c’était la semaine du Beaujolais Nouveau bien sûr. Alors pour fêter ça nous avons couru chez notre revendeur habituel…bon OK, là je suis en plein rêve, mais ça me fait plaisir d’imaginer que j’ai ma boutique habituelle ici au Japon pour aller m’acheter du vin….sniff. En fait en pratique ça ne serait pas impossible car je connais réellement un caviste de premier choix à Okayama, mais à quel prix…re-sniff.
Revenons donc à la réalité. Nous courûmes donc au supermarché ! (petit passé simple destiné aux jeunes lecteurs de ce blog et spécialement à mon neveu qui ne semble connaître que le langage SMS bourré de fautes, je referme la parenthèse). Comme chaque année on y a trouvé du Beaujolais Nouveau hors de prix et on a laissé tomber. Du coup comme nous avions une vrai envie de vin, nous avons tapé un grand coup dans les réserves de guerre et d’hiver, comprenez par là que nous avons ouvert samedi soir une bonne bouteille de vin rouge et puis aussi la grosse boite de cassoulet Toulousain gardées jusque là, très précieusement pour une grande occasion, au plus profond du placard de notre cuisine. C’était l’occasion. C’est fou le plaisir que cela peu procurer de manger et boire.

Finalement nous n’avons pas acheté de vin primeur mais nous avons eu droit d’admirer la grande nouveauté, je dirais même plus la grande innovation : le beaujolais Nouveau Rosé ; Hé oui y a toujours du nouveau dans le marketing !!! Il parait que seulement quelques dizaines de milliers de ces bouteilles étaient disponibles au Japon. Ce qui m’a étonné c’est que ce n’était pas plus cher que l’autre Beaujolais Nouveau.


Beaujolais Nouveau Rosé
La photo est floue mais c’est vraiment du rosé.


Et puis pendant qu’on y est, voici ce qu’on pouvait aussi trouver en têtes de gondoles des combinis la semaine dernière. Le Pepsi-Cola Gold.

Pepsi Colq Gold Limited edition

 

La prochaine fois je me demande bien ce qu’ils vont inventer !? 

 

 

Repost 0
Published by LUI - dans manger
commenter cet article
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 09:16

Ginnan à la poêleIl n'y a pas longtemps, on a parlé des si jolis ginkos et de leur odeur insupportable à la saison des fruits. Mosu a alors fait un article sur son blog pour nous dire que même si ça sent pas bon, les amandes sont bonnes à manger et nous donner la recette de préparation. Je ne la connais pas par cœur parce que je n'ai jamais eu l'intention d'aller ramasser ces horreurs mais j'ai retenu que le noyau, "après 15 jours, ne sent plus rien du tout". Donc quand j'ai vu, au Marunaka, les fameux (ses?) Ginnan dans une barquette en plastique, je les ai achetées (ça a bien 15 jours ces petites choses là). Mais au moment de l'apéro, quand j'ai ouvert le paquet pour les faire cuire, je vous raconte pas! À l'odeur, allez, 2 jours d'ancienneté maximum!!! En plus sous plastique ça c'était accumulé. Bref, j'ai bien cru que mes invités allaient partir en courant. Finalement, j'ai tenu bon et je les ai faites cuire et on les a même mangées… conclusion : c'est bon.
Mais quand même, il a eu une drôle d'idée, le premier qui a mangé ça parce que un fruit qui pue le vomi et qui est toxique, faut en vouloir (ou avoir très faim).
Aujourd'hui, on a raccompagné A et H à la gare parce qu'ils repartent en France (Soupir) et dans la toute nouvelle gare d'Okayama, il régnait une odeur nauséabonde dont l'origine était des sacs de Ginnan en vente dans le supermarché (du centre commercial de la gare). Bienvenue à Okayama!

Repost 0
Published by ELLE - dans manger
commenter cet article