Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 09:08

konan campusDimanche nous sommes donc allés passer le JLPT à Kobé.

Voici un peu plus de détails sur le déroulement de notre examen. Le début de la première épreuve était à 9H45. Nous sommes donc partis d'Okayama à 7H30 car il y avait 2 changements à Kobé pour aller jusqu'à la Konan University. Le trajet n'est pas évident mais nous avons suivi une marée de visages pâles et sommes arrivés à bon port. La foule était très dense, des centaines de personnes venues troubler le calme de ce quartier résidentiel, des marchands de bento, des distributeurs de tracts divers etc.
Nous nous sommes installés dans la salle-amphi (il y en avait plusieurs rien que pour le niveau 3) et avons attendu le départ. J'étais à la dernière table tout au fond, ce qui me convient bien. Les surveillantes étaient 6-7, très sérieuses dans leur tailleur strict, limite impressionnantes, je crois que c'était fait exprès. L'examen commence à l'heure, à la minute, à la seconde précise. Les surveillantes ne parlent pas, c'est un CD (le son était très bon heureusement).

Il est expliqué qu'on ne doit pas manger, boire, discuter, ouvrir le livret, copier sur le voisin ou sortir de la salle avant la fin de l'examen sous peine de prendre un carton jaune, de même il est interdit de commencer à remplir le livret, de sortir un bouquin, de faire sonner son téléphone portable sous peine de prendre un carton rouge. Il faut alors imaginer les charmantes dames en train de lever un carton jaune ou rouge à l'énumération de chaque délit impardonnable que l'on pourrait commettre, telles des hôtesses de l'air, revêches, en train de montrer les consignes de sécurité avant décollage. 
Ensuite, les fiches réponses sont distribuées, puis les sujets, puis quelqu'un passe vérifier que l'on ressemble bien à la photo qu'on a envoyée, et on doit ranger tout ce qui n'est pas crayon de papier ou gomme dans son sac (y-compris la convoc, on ne sait jamais que l'on ait copié les 300 kanjis dessus). Ensuite vient un temps d'attente extrêmement long et stressant, où tout le monde se demande "mais qu'est-ce qu'elles f…. bon sang, on attend le déluge ou quoi" (enfin moi je me disais ça). En fait c'est parce que c'est le CD qui est chronométré comme ça.

1ère étape donc, les kanjis et le vocabulaire, 35 minutes de test (pas de pendules dans la salle, n'essayez même pas de regarder la montre du voisin).
* Environ 20 kanjis donc il faut reconnaître l'écriture en hiragana  parmi 4 propositions. Pas de grande surprise mais tout de même au moins 1 qui n'est pas dans la liste du niveau 3 (je ne le connaissais pas, je ne peux pas dire lequel c'est), plus les pièges classiques d'accents (par exemple j'ai choisi kinô au lieu de kino pour hier, je sais c'est impardonnable).
* Puis 15 mots en hiragana dont il faut reconnaître les kanjis. Là encore, un qui n'est pas dans la liste du niveau 3 je pense, (iké, l'étang) et des vieux pièges pourris à un trait près. Par exemple pour asa, le matin :  j'ai choisi cette combinaison : 車月ou oshieru ( 教える) avec un ptit trait vertical en haut à droite au-dessus du trait horizontal au lieu d'être à coté comme ici. Je n'aime pas la typo utilisée pour le sujet, elle m'a un peu gênée.
* Ensuite 10 phrases où il faut choisir le mot manquant parmi 4 pour qu'elles aient un sens ("truc-san aime le pain 1-amusant 2-doué 3-minutieux 4-mou" j'ten ficherais du pain mou beurk) bien sur ça a l'air facile comme ça, en français, mais il faut connaître le sens de chaque mot sinon c'est impossible. * Puis 5 phrases pour lesquelles il faut retrouver parmi les 4 propositions, celle qui a le sens le plus proche. Je me souviens d'une où le mot clé était Chushi, je ne le connaissais pas, j'ai choisi au hasard (et mal après vérification). Pour une autre c'était nesshin, que je connaissais mais aucune des 4 phrases m'a paru aller (rehasard, replantade). Le tout est sur 75 points je pense (1 point pour certains exercices, , deux pour d'autres), et il est ramené à 100 points.

Nous avons alors une pause de 20 minutes environ à décomposer ainsi : 10 minutes de queue aux toilettes, 10 minutes à chercher la zone fumeur pour les fumeurs (qui finalement n'existe pas) plus 10 minutes à chercher un distributeur de boisson (parcequ'on en a pas bien sur) qui n'existe pas non plus et enfin 5 minutes pour enfourner un pain au lait bourratif. On repart, la gorge sèche, pour la deuxième partie.

(à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article

commentaires

MTH 12/12/2006 18:19

korosu, c est tuer.

LN d'Okayama 13/12/2006 09:22

merci, et un de moins à apprendre...

pchan 09/12/2006 02:51

LN : je comprends ton point de vue. Mais quand on connaît déjà un certain nombre de kanjis, le problème ce sont les combinaisons.
Les mots croisés se remplissent en Katakana mais j'écris tous mots en Kanji que je ne connais pas dans un petit calepin.

LN d'Okayama 11/12/2006 10:20

Je suis ien d'accord avec toi sur le fond...

onizucool 08/12/2006 13:45

oui je l'ai passé cette année mais c'était le niveau 4. Je pense avoir relativement foiré l'écoute, pour le vocabulaire et la grammaire je suis optimiste! mais bon on va attendre le mois de mars avant de faire péter le champagne !!

Okayama au Japon 11/12/2006 10:19

tu l'as passé en France? les gens en France on souvent plus problemes avec l'écoute, ce qui est tout à fait normal, nous on en a plein les oreilles à longueur de journée, même si on ne comprends pas, on s'habitue à reconnaitre les mots.mais bon, l'oral ne fait pas tout... Rendez vous en février pour les resultats

MTH 08/12/2006 10:37

courage, les french d Okayama. Moi j ai appris avec la tele. 1er mot qui revenait tt le tps : korosu (hihi, je ne regardais pas NHK..) Je vois qu'il y a eu enormement de progres au niveau de l'enseignement aux etrangers. Avez-vous une idee du nombre de candidats a cet exam? (a peu pres, hein?)

Okayama au Japon 11/12/2006 10:16

merci, on s'accroche, quoi que depuis l'examen on n'a pas ouvert un bouquinquelques chiffres : 61457 personnes on passé le JLPT, tout niveau confondu, en 2005 au Japon, 294 787 dans le reste du monde dont 936 en France.63.5% des gens ayant passé le niveau 3 au japon l'on eut contre 47.6% dans le reste du monde. je ne sais pas ce que veut dire korosu mais c'est peut etre pas ecrivable..

pchan 08/12/2006 09:14

C'est pas le problème de les connaître individuellement, après il faut se taper toutes les combinaisons de mots possibles, sûrement le plus hardu!
En fait, je fais beaucoup de mots-croisés pour en apprendre de nouveau.

LN d'Okayama 08/12/2006 09:44

Euh, permet moi de ne pas être d'accord avec toi, c'est déjà le pb de les connaitre individuellement et il faut en plus se taper les combinaisons!je ne savais pas qu'il existait des mots croisés kanji! c'est surement un bon moyen