Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 00:51

Comme je l'ai écrit précédemment, dans les sanctuaires Shinto, on peut prier et connaître son avenir grâce aux Omikuji. Et bien on peut aussi faire des vœux écrits, grâce aux Ema, ou tablettes votives en bois, qui permettent (moyennant finance) d'inscrire son souhait. Le dessin de la tablette est généralement en rapport avec la "catégorie" de voeux (santé, amour etc.) mais j'avoue que la plupart du temps je ne suis pas vraiment sûre de la signification!

Qu'en pensez vous?

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
14 août 2006 1 14 /08 /août /2006 00:33

Ca c'est de la chance!Dans les temples Shinto, on trouve des Omikuji. Ce sont des papiers qui prédisent l'avenir. Le plus souvent, on paye 100 yens pour agiter une boite contenant des baguettes style mikado et une seule sort  (ya un ptit trou pour ça). Sur chaque baguette, il y a un symbole qui renvoie à des tiroirs qui contiennent les papiers.
Les papiers, sauf dans les endroits très touristiques, sont uniquement japonais. (à Okayama, je n'en ai jamais trouvé en anglais) mais je vous donne un petit indice pour les décrypter :

大吉 Daikichi
中吉   Chûkichi
小吉 Shôkichi
       Kichi
       Kyô
   Daikyô

C'est du meilleur au moins bon (il y a d'autres intermédiaires mais j'ai mis les principaux). En gros, du Kichi, ça va, du Kyô ça craint. Si on tire un Kichi, on le garde précieusement dans son portefeuille, si c'est un Kyô, on le laisse dans le temple, accroché à un arbre, ou sur un portant, pour espérer que ça s'arrange! 

 

 

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 00:25

Je passe la porte et je me lave la boucheÀ l'entrée des sanctuaires Shinto, on trouve toujours une porte, souvent rouge vermillon, une fontaine qui sert à se rincer la bouche et les mains avant de pénétrer dans l'enceinte. J'aime particulièrement ces fontaines en tête de dragon. Il y a aussi deux gardiens à l'air pas très commode de chaque coté de l'entrée, ce sont des lions ou des renards. Un peu partout, on peut voir des cordes en pailles de riz tressée, ici c'est celle du Saijo Inari, elle est énooorme, et enfin des petits éclairs en papier.
Ce blog n'ayant pas un but pédagogique, je ne vous expliquerai donc pas la signification de tout ceci (comment ça j'en sais rien? Si je sais! Très bien même, et je ne dirai rien!) Je vous laisse juste visiter…
Si vous en visitez un et que vous voulez prier, voici le mode d'emploi : Il faut jeter une pièce dans l'endroit prévu à cet effet, frapper deux fois dans ses mains, faire sonner la cloche, prier et taper encore une fois dans ses mains. J'ai appris qu'il ne fallait pas mettre de pièce de 10 yens mais de 5 yens car les premières sont apparentées à la mort et les secondes à la vie.
J'ai comme l'impression qu'on peut demander un peu tout et n'importe quoi, les dieux ne sont pas regardant.

Repost 0
Published by Elle - dans vivre
commenter cet article
5 août 2006 6 05 /08 /août /2006 00:59

Les vacances, c'est une notion quelque peu abstraite au Japon me semble-t-il. D'ailleurs aucun de mes collègues ne prend de vacances ou de repos, même pas pendant Obon (la fête des morts, aux alentour du 15 août).

Je vous avoue franchement que je ne sais pas pourquoi, à part peut-être que la perspective de passer 2 jours en famille leur parait insurmontable. Là se situe la limite de ma compréhension d'autrui et je leur en veux, à ces collègues, de me culpabiliser parce que je ne travaille pas le week-end et que je prends des vacances!

Voila, c'est là que je voulais en venir!!!. Pendant les 15 prochains jours, on ne va pas au travail! SES parents sont arrivés hier pour 2 semaines et on va aller vadrouiller un peu dans les environs!

MAIS, on va quand même programmer des articles pour nos fidèles lecteurs qui ne partent pas en vacances, ou qui sont déjà partis en juillet, ou qui sont devenus tellement accros qu'ils vont emmener leur portable wifi à Palavas-les-flots pour suivre nos aventures.

Dès le 21, on répondra à vos nombreux commentaires et en attendant….bon mois d'août.

 
Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
4 août 2006 5 04 /08 /août /2006 00:00

... ça c'est du titre qu'on en trouve pas partout mon bon Môssieur !

Je ne suis pas un fan de manga japonais. Moi je suis plutôt Gaston Lagaffe, Bidochon,  Donjon, Fluide glacial et la liste est longue… A
vant de venir habiter au Japon, en terme de manga, je ne connaissais que …heu…ben... c’est a dire…Picsou Magazine, ha ben non c’est pas japonais…ben non alors, je connaissais rien du tout. Ha si je me rappelle bien un manga qu’on m’avait prêté quand j’étais étudiant. On m’avait dit « tu vas voir c’est super !!! ». Ca s’appelait Ghost in the Shell. Oui c’est très connu (je l’ai decouvert plus tard), mais moi, à l’époque, quand j’ai commencé à lire cette BD, ben j’ai rien compris parce qu’on m’avait pas prévenu que les mangas ça se lit à l’envers, je veux dire que c’est mis en page à l’envers (par rapport a la France) et qu’il faut lire les pages de droite avant celles de gauche… 
Mais revenons à ce que je voulais raconter au début. Je suis nul en manga mais au Japon j’ai découvert Sazae-san (サザエさん).  Plus précisément je l’ai découverte en passant à la grande librairie Maruzen en face de la gare de Tokyo. Vous l’aurez compris Sazae-san est un BD japonaise dont l’auteur est Mme Machiko Hasegawa (j’insiste sur le fait que c’est une dame, c’est rare dans le métier…).

les 4 premiers tomes de Sazae-san (サザエさん)

 

J’aime Sazae-san, peut être parce que je trouve que le style du dessin est proche de la BD « classique » que l’on connaît en France. Peut être aussi parce que c’est une BD humoristique et que j’en comprends l’humour (avec la traduction en anglais dans les bulles c’est aussi plus simple). Peut être aussi parce que les personnages (des Japonais) y paraissent avec tous leurs défauts … ce qui les rend plus « humains »…

2 exemples de gags avec une traduction personnelle :

1- Elle vous a mis au coin !? Qu’est ce que vous avez fait ?
2- Tsss, pas encore des nouilles… 
3- Toi aussi !
4-...

1- -----
2- Vite, vite !!! Je suis en retard !
3- 
Sauvé ! Le patron n’est pas encore là !
4- Heu...
!!!


Sazae-san est un monument national au Japon. Tous les Japonais la connaissent. Pour parfaire votre connaissance du Japon, courez lire Sazae. Enfin, Sazae-san c’est aussi depuis plus de 35 ans un dessin animé sur FujiTV (il parait que du coup c’est le programme télé diffusé depuis le plus longtemps dans le Monde entier).


PS de Elle : je trouvais que Sazae était un très joli prénom jusqu'à ce que je découvre qu’en Français on le traduit par « turbo cornu » (c’est un coquillage).


Pour tout savoir sur Sazae-San voici un lien en anglais (http://en.wikipedia.org/wiki/Sazae-san)

Repost 0
Published by Lui à Okayama au Japon - dans vivre
commenter cet article
26 juillet 2006 3 26 /07 /juillet /2006 10:24

Comme cette fin de semaine je ne pourrai pas écrire d’article faute de temps (mais ELLE le fera sûrement) j’en profite pour faire une petite pause dans la description de nos vacances à Hokkaido et pour faire passer un petit billet d’humeur (noire). Eloignez les enfants, une fois n’est pas coutume, je vais dire du mal !
Avec en détail, ce qui m’a fait ch… cette dernière semaine : 

-          En troisième position du hit parade de la semaine, le chien du voisin qui gueule à n’importe quelle heure, et surtout à 6h30 du mat’. A cette heure matinale me viennent, dans mon demi-sommeil agité, des rêves dans lesquels ce clébard apprends à voler sans parachute, fait de la corde à sauter au dessus d’une fosse remplie de loup affamés, ou essaie d’arrêter le shinkansen avec sa truffe en se prenant pour SuperChien. Mais pourquoi suis-je le seul à entendre cette satanée bestiole de malheur ?
Je hais les toutous à sa mémère… 

-         Deuxième au classement hebdomadaire, les moustiques. Putain de bestioles. Malgré les moustiquaires sur les fenêtres, les diffuseurs de produits chimiques, les coups de torchons,… il en reste toujours un planqué dans un coin et qui vient me réveiller à l’heure du petit déjeuner, pour lui, c'est-à-dire vers 4 heures du matin. S’en suit des nuits agitées, des réveils d’humeur féroce ainsi que moultes piqûres et démangeaisons.
Je hais les insectes volants qui font bzzz dans mes oreilles… 

-
          Enfin grand vainqueur de la Coupe des emmerdeurs publiques, j’ai désigné l’architecte dont les méninges, atrophiées par l’abus d’émissions débiles de la télé japonaise, ont imaginé l’horreur construite devant notre appartement. Nous vous avions raconté (icidit que le terrain en face de chez nous allait être prochainement occupé par une nouvelle maison. J’en avais pris mon parti en me disant même que nos visiteurs français du mois d’août (coucou maman coucou papa) pourrait ainsi voir comment on construit une maison en bois, à la japonaise. Je ne pouvais pas alors imaginer ce qui s’est passé samedi dernier. La maison, l’horreur, le truc a été construit en 1 journée. Les ouvriers sont arrivés à 7h30 et pendant toute la journée ils ont été ravitaillés en éléments préconstruits, en poutrelles d’aciers, en planchers prêt à poser… pour finir avec le toit vers 18h00…top chrono…INCROYABLE mais vrai. Le plus terrible dans l’affaire c’est que cette maison est tristement moche avec ses murs gris caserne et ses barreaux aux fenêtres. Comme je les regrette mes 2 obachans qui cultivaient leurs daikons devant ma fenêtre…
Je hais les architectes tristes sans imagination... 
 

 

vers 10h30 du matin (c'est déjà bien avancé)...maison mécano japonaise

vers 17h30 c'est pratiquement fini...y'a plus qu'à accrocher les rideaux !

La nouvelle affreuse vue depuis le séjour ...    :-(c'est moche hein ?

 

 

Bien sur cet article est basé sur des faits réels et toute ressemblance avec des personnes ou des animaux existants ou ayant existés est purement volontaire.

Repost 0
Published by Lui à Okayama au Japon - dans vivre
commenter cet article
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 02:46

absents pendant 5 jours pour cause de "vacances" à Hokkaido, nous sommes de retour. On trie toutes nos photos et on vous raconte.

On avait mis des articles en "automatique" pour pas laisser le site à l'abandon. On repondra aux commentaires dans la journée ...

Repost 0
Published by Okayama au Japon - dans vivre
commenter cet article
18 juillet 2006 2 18 /07 /juillet /2006 00:01

C'est la saison des pluies ici et donc…il pleut. Il nous faut donc un parapluie et ça tombe bien, on en trouve partout, ils sont très bien, solide et pas chers. Tout le contraire de ceux que l'on achète en catastrophe, dans les boutiques de souvenir au pied de Montmartre (ou du Mont St Michel ou de tout autre Mont d'ailleurs) lorsque l'on est surpris par une averse: vous savez, ces petits parapluies de poche qui se retournent à la moindre brise. Et bien ici ce n'est pas le cas, ce qui n'empêche que nous avons déjà acheté 6 ou 7 parapluies cette année!
Le premier a disparu peu après le déménagement, alors que je l'avais laissé devant le nouveau  bâtiment dans les porte-parapluies, le second a disparu dans le porte-parapluies de la cantine, le troisième: j'ai tout tordu les baleines dans les rayons de mon vélo (j'ai un certain talent pour ces choses) et le quatrième, je l'ai acheté sur le chemin du restaurant (et j'ai jeté le 3e par la même occasion), pendant le repas, j'ai dis à G. mon amie que j'allais faire un signe de reconnaissance dessus, dessin etc. je n'ai pas eu le temps, il avait disparu quand on est sortis. Les trois qui ont disparus étaient en plastique transparent, et comme tout le monde possède le même, j'ai supposé que c'était une erreur, parce qu'à chaque fois un autre restait à la place, mais soit beaucoup plus petit, soit abimé…une fois même j'en ai récupéré un avec un joli kanji dessus, j'étais pas mécontente, même si il était petit. Je l'ai utilisé plusieurs mois jusqu'à ce que quelqu'un me dise "oh un parapluie du Tenmaya!!" : le Tenmaya est un grand magasin et il prêtent des parapluies au gens. La honte!

Alors pourquoi des parapluies transparents? Et bien pour faire du vélo biensur! C'est très pratique pour voir la route tout en étant à l'abri. Cependant faire du vélo avec un parapluie demande un peu d'entraînement. À ce propos il y a une question que je me pose : pourquoi est ce qu'on tient toujours le parapluie de sa "bonne" main et le vélo de la "mauvaise" alors que le contraire semble plus logique? Vous avez une idée?
Pour finir mon histoire, lorsqu'on est allé sur la Kibi avec David et qu'il s'est mis à tomber des cordes, on a racheté des parapluies, trois très beaux et pas transparents (pas si bête, on se fait avoir 3 fois pas 4!) et bienla semaine dernière, à nouveau, les deux qu'on avait laissé dans le porte parapluie de la cantine ont disparus! Et cette fois-ci, pas d'autres en remplacement.
C'est quand même fou je trouve, dans ce pays exemple d'honnêteté, ou on arrive même pas à se faire voler son vélo plus d'une semaine!
La première fois que j'ai vu le type de porte parapluie en photo ci-dessus, j'ai trouvé que c'était un peu du folklore et bien maintenant je trouve ça pas si mal!

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
13 juillet 2006 4 13 /07 /juillet /2006 00:02

Allez je me lance, je reprends ce questionnaire, que Pchan a mis sur son site, après l'avoir pris chez Kyaro, qui l'avais pris chez…  

Bloggeur, blogueuse, reprenez le! Ça me fait bien rire. Et si vous devenez accro, je me souviens que Mimisan en a publié un autre.

  Alonzy:
Mon juron préféré en voiture
Oh l'boulet!

Mes chaussures favorites
Celles avec lesquelles je suis venue au Japon, pas l'choix, j'en trouve pas ici

L’odeur qui m’émeut le plus
Le Yakiniku

Ce que je fais quand je ne fais rien
En fait… rien

Ce que je voudrais dire à mon père
Ça fait combien de temps que t'es pas venu voir le site hein?

Ce que j’écoute en boucle dans mon I-Pod
J'ai pas d'I-pod, j'écoute pas de musique, elle a tout disparu quand le disque dur a fait shroupf!

Ma recette de grand-mère
La tarte à la tomate

La dernière fois que j’ai pleuré
Jme souviens plus, sûrement à cause des oignons

Je me regarde dans la glace et je me dis
Ça doit être l'éclairage

Mon dernier tableau accroché
Un tableau de résultats merdiques en face de mon bureau

Mon luxe dans la vie
En ce moment un grand appart (tout vide), une voiture, boire du vin français de temps en temps et acheter du fromage (de temps en temps aussi)

Je pourrais y passer des heures
J'y passe des heures à : lire un roman, chez le coiffeur, rien faire, donner du pain aux carpes, pester, lire des blogs,…

Au petit déj. je ne pourrais me passer de
Café au lait

La dernière fois que j’ai trop bu
Alors euh, hier, non ….c'était pas ce matin…. Avant-hier? Le temps passe vite … en fait j'en sais plus rien, ça doit faire longtemps, par contre je me souviens bien de la première fois.

Ce que je n’ai jamais osé faire
Danser sur la table entre nombreuses autres choses.

Je ne suis pas superstitieux, mais
Si quand même

Mon coupe-faim idéal
Une choucroute, une raclette, à défaut une plâtrée de spaghettis carbonara mais rien de moins.

Mon couple mythique
Zakutu et Marvin le rouge

Pour un dîner idéal, je réunirais
Bin des gens sympas quoi, comme j'en connais plein, si ils étaient assez sympa pour venir jusqu'ici ;-)

Mon vœu le plus cher
Pour l'instant trouver un bon boulot en 2007 et avoir enfin un chez-soi (c'est pas du copiage Pchan, c'est de la convergence de situation!)

 

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 02:23

Se lever à 5 heure du mat’ (Oui, on s’est levé seulement pour la deuxième mi-temps) m’a permis ce matin de voir plusieurs choses fort intéressantes à la télé japonaise.

Tout d’abord, bien sûr, la France qui s’est qualifiée pour la finale de la coupe du Monde (match assez ennuyeux, j’ai trouvé ).

(AP Photo Michel Euler)


Puis je suis resté devant la télé jusqu'à l’heure du petit déj’, ce qui m’a évité de me relever…Comme je n’aime pas me lever le matin, ça m’a ainsi éviter de le faire 2 fois dans la même journée ;-)
Donc, pendant que des centaines de milliers de personnes en France poursuivaient leur soirée joyeusement, les news japonaises nous remontraient avec force détails et moultes explications ce qui s’est passé hier, entendez par là, la démonstration de notre voisin géographique, la Corée du Nord, qui s’est amusée à lancer en l’air quelques missiles qui sont tombés dans la Mer du Japon.

Je me suis senti soulagé quelques minutes plus tard quand j’ai découvert, lors d’un magnifique reportage, que nous étions protégés des méchants par des forces secrètes françaises et surtout bien plus puissantes : les FranceFive !!!

A découvrir absolument, pour les amateurs de série de super héros à la japonaise comme Bioman et autre X-or…   sur leur site www.francefive.com/ 

 

 
Repost 0
Published by Lui à Okayama - dans vivre
commenter cet article