Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 09:44

Ce week-end, j’ai découvert que certaines maisons japonaises avaient du double vitrage. Du vrai, de celui qui empêche qu’il fasse moins de 10 degré à l’intérieur et pas seulement quand on y est pour chauffer. L’explication du propriétaire c’est justement que lui étant propriétaire de sa maison, il a pu choisir les matériaux pour la construction et l’isolation. Donc les groupes immobiliers japonais construisent pour le moins cher possible des appartements où l’on se gèle en hiver et ou crève de chaud en été. Parfois même ça dérape quand ils oublient carrément les normes antisismiques…

Puis j’ai vu un Indien (d’Inde) qui venait pour la première fois au Japon demander ce que contenait tous les plats qu’on lui proposait. Ca m’a rappelé moi y a 2 ans 

J’ai bu du cognac du Kazakhstan (même pas irradié…cherchez pas) et vu un Japonais qui ne savait pas que Cognac était une ville françaiseil est à noter que cognac s’écrit bizarrement en russe).

Puis le soir nous avons rencontré un de nos lecteurs de passage à Okayama. Passage n’est pas le mot approprié mais je ne vais pas commencer à raconter la vie privée de chacun (et chacune…;-)…). Nous serons peut être amenés à nous revoir …à Takamatsu.

Puis j’ai fait de l’haltérophilie avec un vélo, le grand magasin où nous avions abandonné nos vélos ayant la judicieuse idée de fermer le trottoir tout autour de sa façade par une sorte de barrière.

Dimanche nous avions prévu d’aller voir un festival qui devait avoir lieu à Okayama Jinja (temple), mais je ne sais pas ce qui s’est passé, on n’a rien vu du tout. Je me demande bien où a pu passer le grand dragon qui devait déambuler dans la rue…

Finalement j’ai fait un tour en vélo en ville et j’ai revu « l’oxy bar ». Il faut que j’aille voir ce qu’il propose comme cocktail !!!!

O2 bar

 

Un poisson en façadebigfish

 

Une Japonaise qui exprime son rapport au vin rouge

 

 

Pour clore le dimanche j’ai entendu James Bond parler en japonais.

Repost 0
Published by LUI - dans vivre
commenter cet article
11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 03:08

Tous les matins je (ELLE aussi mais c’est plus facile d’écrire à la 1ère personne) vais au boulot en vélo. Depuis quelques jours il fait très froid. Le thermomètre indique 7 degrés quand on rentre dans l’appartement…Du coup faire du vélo devient aussi très frigorifiant. Le matin, sur le trajet, bonnet, gants, capuche, tout est bon pour retrouver la tiédeur perdue des empilements de couettes et de couvertures du lit. Pourtant quand je pédale, même si j’ai froid, je me dis que c’est une sacrée chance de pouvoir respirer ce bon air frais, entendre les oiseaux, et surtout voir ce ciel bleu. Au Japon en hiver le ciel est bleu plus qu’ailleurs je crois. 

Tellement bleu que les grenouilles en rigolent

Tellement bleu que les corbeaux sont moins noirs

 Tellement bleu que vous pouvez voir le Fujisan
 

Tellement bleu que vous pouvez voir au delà des frontières

 Tellement bleu que vous pouvez voir la Lune

 Tellement bleu que cela en est divin
 

Repost 0
Published by Okayama au Japon - dans vivre
commenter cet article
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 03:57

En décembre dans un grand magasin pendant que le Père Noël cherchait des idées de cadeaux j’ai croisé un attroupement de Japonais devant un stand avec en démonstration ceci :

  

ou est le truc ?

 

Donc à gauche sur ma photo (floue) vous avez les すごい箸 = sugoi hashi,traduction : les super baguettes ou les baguettes géniales et à droite les普通の箸 = futsuu no hashi = les baguettes normales. 
Qu’est ce qu’elles faisaient ces baguettes ? Qu’est ce qu’elles avaient de particulier ? Je voyais bien les gens les saisir les unes après les autres et aussitôt certains s’émerveillaient, d’autres étaient incrédules et pensaient à une arnaque, tous se demandaient où était le truc ?
J’ai essayé à mon tour d’attraper ce qu’il y avait dans le petit bol posé au milieu de 2 lots de baguettes. Et j’ai compris. Avec les baguettes normales il est très très difficile, voir impossible, d’attraper un morceau de konnyaku dans du liquide. C’est un peu comme essayer d’attraper une pomme dans un bac plein d’eau avec les dents, ça vous échappe toujours. 
Par contre avec les sugoi hashi, aucun problème, à tous les coups vous l’attrapez. Je ne sais pas quelle matière recouvre les super baguettes, on ne sentait rien en passant le doigt dessus, mais tout de même c’est dingue ce que la technologie japonaise peu faire. Après des siècles de calvaire pour attraper son konnyaku voila que la science a encore une fois résolu un des problèmes majeurs de l’humanité… 

Repost 0
Published by LUI - dans vivre
commenter cet article
3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 14:09

On le dit jamais trop alors Bonne année et bonne santé à tout le monde.
Nous avons passé le réveillon de nouvel an à manger, boire et discuter avec la famille et les amis au téléphone et sur internet, c’était très sympas. Pour le 1e de l’an, nous étions invités chez nos amis japonais K. et T. Nous étions ravis, d’abord parce que c’est toujours agréable de faire quelque chose avec eux et ensuite parce que c’est une chance incroyable de faire nouvel dans un foyer japonais pour deux petits français comme nous.
Nous avons très bien mangé, des spécialités de nouvel an accompagnées de saké, puis nous sommes allés nous promener au Korakuen ou des centaines de personnes étaient venues admirer le couple de grues lâchées pour l’occasion. Après cette petite ballade digestive, nous sommes rentrés tranquillement. En face de chez eux se trouve petit sanctuaire shinto. Nous avons prié comme il se doit, bu de l’amazaké, une boisson chaude et sucrée. Ensuite, j’ai voulu un Omikuji. J’ai commence par mettre l’argent à l’endroit ou l’on tire des papiers au lieu de la cagnotte prévue à cet effet, ce qui a bien fait rire tout le monde. Ensuite, j’ai moins ri puisque mes prévisions n’étaient pas très bonnes ! j’ai alors décidé de l’accrocher comme il se doit pour que mon sort s’améliore, c’est alors que j’ai déchiré le papier en deux, ce qui a eu pour effet de redoubler les rires de tout le monde… et moi d’être dans mes petits souliers. Enfin, IL a tire son vœux, a obtenu un DAIKICHI comme à chaque fois…
Bonne journée ...(plus pour certains que pour d’autres, m’enfin…)

mummm

 

Laissez passer...

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 09:45

Nous sommes le 31 décembre 2006, il est 17h59. Ici au Japon le Soleil est déjà couché. Une idée folle m'a prise vers 17h. J'étais en train de rentrer à la maison quand j'ai vu le Soleil qui était d'un rouge...japonais. Alors je me suis dit, il faut que j'immortalise ce dernier Soleil de l'année 2006. Je suis monté le plus vite possible au sommet de la colline derrière la maison et c'est le coeur à 160 et les poumons en feu que j'ai filmé ce qui suit. Pour vous en exclusivité, voici les 3 dernières minutes de Soleil depuis le Japon.

 



BONNE ANNEE 2007
Repost 0
Published by LUI - dans vivre
commenter cet article
31 décembre 2006 7 31 /12 /décembre /2006 05:55

On y est, le dernier jour de 2006. Ce fut une bonne année pour nous, et j’espère que 2007 lui ressemblera. Une chose est sure, c’est que l’on va fêter dignement le passage de l’une à l’autre. On a été gâtés à Noël, voici une petite photo de tout ce qu’on a reçu (moins ce qu’on a déjà mangé et ce qui doit encore arriver).
Alors merci à tout le monde pour toutes ces bonnes choses.

Fin d'annee au Japon
Remarques diverses : 

Le Champagne était du Mercier a l’origine mais on l’a bu
Oui les Macarons et les Bergamotes c'est de Nancy
Ce soir on boit le Tokay Pinot gris sélection de grain Noble et le foie gras, vivement ce soir 
Le fromage envoyé de France arrive intact uniquement entre fin décembre et fin février
Entre France et Japon, les colis ont mis entre 9 jours et 18 jours, certains en parfait état, d’autres tout écrabouillés, va comprendre avec la poste, c’est possible.
Nous sommes très connus à la poste japonaise depuis que nous avons été chercher l’un des colis écrabouillé qui contenait du foie de morue en boite et de la raclette 
Les mendiants sont fait maison et c’est les meilleurs de la terre

Bon réveillon à tous 

PS (petit supplément) : merci à TOUS sans exception pour tout ça (les colis, les cartes postales, les coups de fils, les émails, les photos, les conversations sur MSN, les commentaires sur ce blog, vos blogs,...) qui nous fait passer une fin d'année un peu francaise et surtout chaleureuse, même si vous êtes tous à 10000 km. 
et quelques messages très personnels : Merci Dédé pour les mendiants (les meilleurs du Monde, ELLE l'a déjà dit, mais 2 fois c'est pas de trop). Maman, continue de me nourrir au foie gras et je ferai bientôt une taille L. Anne, on a bien pensé à toi en allant acheter des crevettes chez le maraicher... Petit frère, on a enfin réussi à faire fonctionner le camescope, on t'expliquera. Papa, j'espère que ton régime sera autant réussi en 2007 qu'en 2006...

;

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 09:47

Noël au Japon, c'est pas tout à fait comme en France. Je trouve que ça s'apparente plus à la saint-Valentin. D'abord Noël, c'est le 24 m'a dit une amie, Non je réponds, Si elle affirme, au Japon, c'est le 24, soit!
L
es Japonais font alors une soirée en amoureux ou en famille. J'ai interrogé un collègue. Sa femme avait préparé un bon repas, avec un poulet rôti, ce qui est rare au Japon en dehors de cette période, et un gâteau de Noël.
On ne trouve pas de sapin à acheter, ou alors en plastique (à Okayama tout du moins) mais on trouve des décorations. J'ai fait mes achats au 100 yens shop, c'est pratique et pas cher (comme son nom l'indique).
Nous avons fêté le réveillon avec K. et T. qui sont japonais et G. qui est roumaine. Chant de Noël en français et en roumain, repas fait d'un subtil mariage entre la cuisine française (merci pour les colis) et roumaine, c'était très sympa.
La conversation trilingue* très amusante, plus la soirée avançait et mieux on se comprenait. Le vin a des vertus insoupçonnées.
En photo les cadeaux et la bûche, achetée chez "la Saison de France".
Le 25 n'étant pas férié, les gens travaillaient. Nous avons néanmoins pris la journée.

les cadeaux!les cadeaux!les cadeaux!

* la troisième langue étant l'anglais car ni T. ni K. ni nous ne parlons roumain.

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
22 décembre 2006 5 22 /12 /décembre /2006 08:54

Dernièrement, ce panneau est apparu en face du garage à vélo au travail. J'avoue qu'il me laisse perplexe. J'ai bien quelques hypothèses quant à sa signification! Je vous en livre quelques-unes et j'attends les vôtres.

-          Ne pas faire de vélo les nuits ou le ciel est étoilé et ou il pleut
-          Ne pas essayer de doubler un vélo sans chauffeur car on se ramasse et on voit 36 chandelles (ou étoiles ici)
-          Ne pas se mettre debout sur le porte-bagage pour regarder passer les courses de vélos sans chauffeurs
-          Les jours ou il pleut, que t'as pas ton parapluie et que t'as mis ton vélo dans le décor, c'est pas la peine d'insister et de venir au boulot sur le vélo de ton pote. Rentre chez toi et met toi au lit.

Cette dernière me plait bien mais je doute, nous sommes au Japon alors ça doit plutôt être "si il pleut, que t'as pas ton parapluie et que t'as mis ton vélo dans le décor et qu'il fait nuit noire, ne monte pas sur le vélo de ton collègue pour rentrer chez toi, reste au travail"


mais qu'est ce que c'est donc


A vous…

Et à tout le monde  Joyeux Noël

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 09:43

Notre Sensei, professeur de japonais, est formidable alors je lui dédie un article.
Vous rappelez-vous lorsque l'on a décidé de s'inscrire au JLPT en septembre? Elle était catastrophée, nous n'étions pas du tout au point, avec notre niveau 4 (bon quand même le niveau 4). "C'est impossible, c'est impossible, mais je veux que vous l'ayez". Alors elle a voulu nous donner des cours supplémentaires tous nos soirs de libres, mais on n'était pas très chauds, et on en a pas beaucoup, des soirs de libres. Alors on a convenu du vendredi soir, 1 semaine sur deux, chez elle.  Complètement nazes de notre semaine, nous arrivions en baillant et repartions en dormant, une charmante compagnie… alors pour s'excuser de nous fatiguer autant, elle nous achetait des gâteaux des meilleures pâtisseries de Okayama, des crèmes au chocolat et même des udons pour manger en rentrant (vu qu'il était 11 heures du soir, on les mangeait le lendemain). Elle nous a fait des tonnes de photocopies, a préparé des cours qui ont du lui prendre tout son temps, bref, C'est une charmante vieille dame!
Pour fêter la fin de l'examen, elle nous a proposé de faire un repas avec elle, chez elle ou au restaurant. Pensant trouver là un moyen de la remercier, nous avons opté pour le restaurant pour pouvoir l'inviter.
Elle nous a amené dans un restaurant français luxueux, au bon Bois, ou nous avons extrêmement bien mangé:
P
our faire envie aux expatriés ….
~*Amuse bouche de jambon persillé et gougère au fromage (1 dé à coudre)
~* Flamkuche, mousse de celeri au petits légumes et foie gras mi-cuit à la figue (très petites quantités)
~*Dos de daurade piquée aux olives noires et tempura d'artichauts 2 sauces ; un délice
~* granité
~* terrine de pintade en croûte, une merveille
~*petit dessert de blanc manger et raisins
~*dessert au choix, pour moi une crème brûlée à se damner
Service parfait, ambiance chaleureuse, pain à volonté… mon seul regret : il y avait un supplément de prix pour l'assiette de fromage, alors nous n'avons pas osé parce que Sensei n'a rien voulu savoir et a payé l'addition!
Alors après tout ça, et bien elle s'est excusée platement de nous avoir fait perdre une soirée alors qu'on est des gens si occupés.
Là quand même, faut pas pousser Sensei dans les orties!

c'est un vrai sapin en plus

Repost 0
Published by ELLE - dans vivre
commenter cet article
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 03:32

Les billets de 2000 yens, il parait que c’est super rare d’en trouver au Japon. Remarquez que c’est tout de même certainement plus facile à trouver au Japon plutôt qu’en Patagonie, en Belgique ou dans le fond de la Sologne. En tous cas, moi je n’en avais jamais vu jusqu'à avant-hier et pourtant j’en ai dépensé de l’argent depuis que je vis au Japon.
Petit jeu : D’où viennent ces exemplaires que j’ai pris en photos moi tout seul avec mes petites mains et accessoirement un appareil photo ?

a) de la planche à billets installée dans ma cave
b) d’un copain qui dessine très bien
c) du musée du billet inutile
d) du monopoly japonais

200 yens pile
200 yens face


Si vous avez répondu a, b, c ou d vous avez perdu, vous ne passez pas par la case départ et vous ne gagnez pas 20.000 yens.
Qu’est c’est qu’ c’t’embrouille ?
Et bien c’est tout simple, il parait que quand les billets de 2000 yens ont été mis en circulation au Japon il y a quelques années, les Japonais ne les ont pas du tout appréciés, les trouvant peu pratique d’utilisation (ou quelque chose comme ça…)…les billets de 1000, 5000 et 10.000 leur suffisaient. (Moi je ne promène plus qu’avec des billets de 10.000, j’aime bien).
Du coup plus personne n’utilise les billets de 2000 et il devient extrêmement rare d’en trouver. Les distributeurs ne doivent plus en donner je pense.
Alors ?  (tin tin tin, suspense insoutenable…)
En fait, c’est simple. D’après K. et T., sur ces billets est représenté un monument célèbre de Okinawa (les petites îles au Sud du Japon). Alors les gens qui vivent à Okinawa aiment ces billets et il semble plus facile d’en trouver quand vous faites vos courses là-bas. Nous ne sommes pas allés à Okinawa, mais K. et T. y vont de temps en temps pour leur boulot. Je les envie, il parait que les seules vraies belles plages du Japon sont là-bas et en plus une des spécialités culinaires est le pied de cochon…

Ikitai !!!! 

 

Repost 0
Published by LUI - dans vivre
commenter cet article