Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

18 janvier 2006 3 18 /01 /janvier /2006 09:25

10 bonnes raisons d'aimer le japon

Raison N°2 : On peut recevoir 200 cartes de vœux ( Nengajô!)

 
En tout cas on connait des gens qui en ont reçu 200, le hic c'est qu'il faut en écrire 200 aussi!. Ce qui est génial par contre, c'est que l'on trouve dans tous les magasins des cartes de vœux pré-timbrées et numérotées. Le 15 janvier, la poste organise un tirage au sort avec pleins de cadeaux à gagner.

Nous, on a reçu 6 cartes de vœux dont une de notre concessionnaire Honda! Il y en a quand même 5 qui comportent les numéros pour la loterie.carte de voeux numérotée pour la loterie

Le tirage a eu lieu :

706592 et 284148 : zut on va pas à Hawai

82201 et 74490 pour les 5 derniers chiffres : pas non plus d'appareil photo numérique

6226 et 5657 pour les 4 derniers chiffres : rien non plus!

07 et 51 pour les 2 derniers chiffres : quoi, on ne gagne même pas une planche de 2 timbres à 80 yens!

Il faut dire que cette année, il y a eu 1,4 milliard de cartes de vœux envoyées au Japon, on n'avait pas beaucoup de chances, mais quand même!

 

Repost 0
17 janvier 2006 2 17 /01 /janvier /2006 09:06

Ma kei, je l'adore!  

Et c'est quoi une kei,et bien c'est ma voiture pardi! 
D'accord c'est pas très écologique, comme moyen de transport,  et moins bon pour la santé que le vélo, mais c'est quand même bien pratique pour aller visiter la campagne japonaise et vous la faire découvrir! 
Alors une Kei c'est donc une voiture mais avec une toute petite cylindrée, de moins de 1000 CC, ce qui n'existe pas en France. Ça a l'avantage de pas être trop cher à l'achat et c'est aussi moins cher en terme d'assurance et de taxes. On les reconnaît grâce à leur plaque jaune, les plaques des voitures normales étant blanches. 
Il y a énormément de gens qui possèdent une kei, la plus vendue à ce jour, qui existe depuis plusieurs années et que j'ai, c'est la Honda Life. La mienne est grise car IL n'a pas voulu de la rose! Et aussi parce que c'est ce qui se revend le mieux après la blanche et la noire (mais moi j'aime pas les blanches et les noires).

 

Honda Life

Honda Life 2

J'ai voulu la customiser un peu, comme on le voit souvent ici pour les petites voitures: fourrure blanche sur le tableau de bord, guirlandes de fleurs en tissus, peluches de Winnie l'ourson, volant en moumoute et magnet (toujours de Winnie l'ourson) sur la plaque minéralogique, mais encore une fois, IL était pas d'accord. C'est pas facile tous les jours je vous jure!

Key sur un parking

Enfin… c'est pas grâve, elle roule bien ma Honda Life et elle est très spacieuse dedans, très petite dehors et elle a toutes les options en série, fantastique non ? - ah non ya pas le DVD, ni le GPS allez, je la revends! 

  
Repost 0
Published by Elle - dans conduire
commenter cet article
16 janvier 2006 1 16 /01 /janvier /2006 09:35

quartier historique BikanQuand on ouvre un guide touristique sur le Japon, dans la province "Okayama" il est écrit qu'il faut visiter : le Korakuen,  la mer de Seto et Kurashiki. Et nous, on ne vous a présenté rien de tout cela, il est temps d'y remédier. En route pour Kurashiki! En fait on ne va pas très loin puisque c'est une petite ville, proche de Okayama, à 12 minutes de train plus exactement (et souvent une heure de voiture, selon la circulation). Voir la carte.

C'est très "typique" avec des maisons anciennes soit en bois, soit dans le style de la région, blanches et grises avec des croisillons.
maisons historiques de kurashiki

Il y a un cours d'eau qui traverse la ville, avec des dizaines de carpes Koi, (mais ça c'est pas rare au Japon) et bordé de saules pleureurs, c'est le quartier historique Bikan.

Les touristes japonais affluent par milliers dans endroit qui contient de nombreuses boutiques d'artisanat, des temples et aussi pas mal de musées : musée d'art, des traditions populaires, musée archéologique, le square Ivy etc.Maisons traditionnelles de Kurashiki

Mais il y en a un à Kurashiki qui n'est mentionné dans aucun guide … La perle des musées de la région, et oui, le musée Candy!

Musée Candy

 

Repost 0
13 janvier 2006 5 13 /01 /janvier /2006 09:43

Les Japonais aiment manger et ils aiment aussi que la nourriture soit présentée de façon jolie à regarder. Céramique, verre, bois laqué, les meilleures matières sont utilisées pour fabriquer la vaisselle japonaise de tous les jours comme les bols, les plats, les plateaux, les baguettes...

Cependant, si les baguettes sont toujours en bois, sauf à la cantine ;-) les bols et autres ustensiles sont eux souvent en plastiques dans la plupart des restaurants car le prix d’un bol laqué par exemple peut s’élever à plusieurs milliers de Yens (2000 yens = 15 euros à peu près).

De la même manière que je préfère boire mon Beaujolais dans un verre à pied, je peux aisément concevoir que les Japonais préfèrent voir leurs sushi présentés sur une belle coupelle émaillée plutôt que dans une boite en plastique (ce qui est souvent le cas d’ailleurs au supermarché…)

Bref ; toute cette introduction pour vous présenter la façon dont un artisan fabrique des bols en bois laqué. De la tranche de troncs d'arbre au bol achevé, admirez le travail !


Nous avons pu admirer ce travail dans le hall de l’office du tourisme de Okayama qui se trouve au rez-de-chaussée (1er étage japonais) du Symphonic Hall (on reparlera sûrement de ce building plus tard) où il ya souvent des expos d'artisanat en tous genres.

Les photos se passent de commentaires. Ne m’écrivez pas pour connaître tous les secrets des technique de laques, je n’y connaît rien. Je vous dirai plutôt d’aller voir les artisans de la forge de Bizen ou l’on fabrique également de magnifiques étuis laqués (ça s’appelle comme ça ???) pour les sabres japonais.

Repost 0
Published by Lui - dans vivre
commenter cet article
12 janvier 2006 4 12 /01 /janvier /2006 08:32

Okonomiyaki d'Osaka au restaurantL'Okonomiyaki est une recette japonaise. On peut en manger un peu partout, il y a des restaurants spécialisés, mais malgré tout, il existe deux tendances : plutôt Hiroshima ou plutôt Osaka
C'est donc un plat (salé) qui ressemble à une grosse galette de choux qui cuit sur une plaque chauffante. Dessus on trouve des morceaux de lard, et aussi, au choix, un œuf, du poulpe, des crevettes, des sobas etc.
Dans la recette d'Osaka, le choux est mélangé à de la farine et un œuf battu pour faire la galette. Dans celle d'Hiroshima, c'est une sorte de crêpe qui est cuite d'abord, sur laquelle sont mis ensuite le choux et le reste des ingrédients.

À la fin de la cuisson, l'okonomiyaki est couvert généreusement de "sauce" : une sauce épaisse et un peu sucrée, d'herbe aromatique séchée en poudre, de copeaux de dashi (de la bonite séchée) qui bougent tous seuls avec la chaleur, c'est très amusant ! et de morceaux de gingembre mariné. Éventuellement, si on trouve ça un peu "light" on peut le manger avec de la mayonnaise.
Dans certains restaurants, l'okonomiyaki est cuit devant nous, sur une plaque intégrée dans la table, dans d'autres, c'est une grande plaque-comptoir et ils sont cuits à la chaîne. On en a mangé aussi cette semaine chez nos amis (japonais) qui possèdent une plaque de table qui ressemble fort à une crêpe-partie Tefal mais pour une seule crêpe!
En tout cas, recette d'Osaka ou recette d'Hiroshima moi j'adore ça!

Okonomiyaki à la maisonOkonomiyaki d'Hiroshima au restaurant

 

 

Repost 0
Published by Elle - dans manger
commenter cet article
11 janvier 2006 3 11 /01 /janvier /2006 08:58

Au Japon on recycle ses déchets ménagers !

Par exemple les briques de lait doivent être déposées dans des containers spéciaux souvent disposés devant les supermarchés. Mais quelquechose m’a toujours surpris depuis qu’on boit du lait au Japon, c’est la façon dont il faut découper les packs.

Les indications sont écrites en bas à gauche sur la photo suivante.


Et puis récemment on a acheté une nouvelle marque de papier toilette. Pour voir où je veux en venir regarder la photo suivante.

Alors ça y est ? Vous avez compris ?

Hé oui au Japon on fabrique du papier toilette à partir de briques de lait recyclées. Etonnant non ?

Par contre j’ai toujours pas bien compris pourquoi il fallait découper le carton suivant les pointillés.

Une idée ?

Repost 0
Published by Lui - dans vivre
commenter cet article
10 janvier 2006 2 10 /01 /janvier /2006 07:42

Nouvelle rubrique en 10 articles (et peut-être plus) : 10 bonnes raisons d'aimer le Japon

Raison N° 1 : la saison des fraises commence en décembre

D'accord elles poussent sous serre! Qu'est ce que vous croyez, on a beau habiter en climat sub-tropical… il fait pas chaud tous les jours! Mais quand même, ces fraises sont très très bonnes comme des très très bonnes Gariguettes achetées sur le marché (ou mieux, cueillies dans le jardin) au mois de juin en France!

 

les fraises de décembre sous serre

les fraises de décembre

Repost 0
9 janvier 2006 1 09 /01 /janvier /2006 04:05

Quelques personnes nous ont écrit pour nous demander comment ça allait avec toute la neige qui tombait ? Nous n’avons pas tout de suite compris de quoi il s’agissait puis nous avons découvert que certaines régions du Japon étaient recouvertes par la neige. La presse internationale s’en fait l’écho, voici par exemple un extrait du journal Le Monde : « LEMONDE.FR | 07.01.06 | 17h23  Plus de soixante personnes sont mortes au Japon à cause du froid. (…) Un total de 2,45 mètres de neige est tombé en moyenne sur tout le Japon entre le 9 décembre et le 5 janvier, soit trois fois plus que la moyenne des dix dernières années, selon le ministère des transports qui mesure les chutes de neige dans une centaine de lieux à travers l'Archipel pour l'entretien des routes. En outre, une grande partie du Japon connaît son hiver le plus froid depuis 1946 ». 
S’il est vrai que l’hiver semble particulièrement rigoureux cette année, un de nos collègues japonais nous ayant dit qu’il s’agissait de l’hiver le plus froid depuis 20 ans, je peux vous confirmer qu’il n’y a pas la moindre trace de neige ici à Okayama. Le climat est de manière générale assez clément dans notre  région. Comme l’année dernière nous n’avons eu qu’une journée avec de la neige... mais l’hiver n’est pas fini !


Voici une vue de Okayama prise hier vers 17 heures.

vue de Okayama

 

Comme nous n'avons pas la télé, on apprend souvent ce qui se passe au Japon après les personnes qui habitent en France (et qui ont la télé).

Repost 0
Published by Lui - dans vivre
commenter cet article
6 janvier 2006 5 06 /01 /janvier /2006 11:45
A propos de bébêtes japonaises, nous avions déjà évoqué les macaques résidant auprès de la cascade Komba, ou encore les kabutoganis de Kasaoka, mais le Japon regorge de toutes sortes d’autres animaux qu’on n’a pas forcement l’habitude de croiser en France.

Ajourd’hui, parlons du tanuki
.
Le tanuki, vous ne pouvez pas le louper. Il est partout et en même temps, il est très difficile d’en apercevoir. Je m’explique. Le tanuki est une espèce de chien sauvage ressemblant à un raton laveur très difficle à observer dans la nature (non, non, je n’ai pas fini les bouteilles de champagnes du Nouvel An; Il existe réellement).
Si on peut le voir partout, c’est parceque c’est un animal faisant également partie de la mythologie japonaise qui lui prête des pouvoirs tel que celui de se transformer en humain. Mais surtout, il a la réputation de porter chance et d’apporter la prospérité. C’est pourquoi les Japonais en mettent un peu partout, devant leurs maisons, dans leurs boutiques et on en voit surtout beaucoup à l’entrée des restaurants. Vous pouvez en acheter n’importe où, même au 100 yen shop. Récemment sur un marché de poteries nous avons pu voir un rassemblement de tanuki. Là, j’ai failli craquer et en acheter un de 50 kilos ! Une fois rentrer en France je l’imaginais bien trônant sur la pelouse. Ca aura fait crever de jalousie tous les nains de jardins du voisinage ! Surtout que, j’ai oublié de vous dire, le signe de la prospérité du tanuki, c’est son imposante paire de testicules !!!

Mais ELLE n’a pas voulu que je fasse cet investissement…considérant mon goût artistique incertain. Je vous laisse juger en regardant cette photo.


troupeau de tanuki

Repost 0
Published by Lui - dans vivre
commenter cet article
4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 08:39

Quand le bâtiment va tout va !!!

Dans notre quartier résidentiel, depuis un an, nous avons vu quelques maisons se construire et d’autres disparaître. Au Japon, on ne restaure pas, on rase et on fait du neuf (sauf peut être pour les châteaux et les temples). Juste au coin de chez nous nous avons donc vu pousser comme des champignons, deux charmantes demeures dans le plus pur style nippon actuel.

La construction d’une maison japonaise se déroule donc assez rapidement en quelques étapes.
Un coffrage est mis en place (1) au dessus des fosses septiques enterrées puis une dalle est coulée (2). Ce sera la seule partie en béton de la maison.
A l’aide d’une grue on monte les éléments en bois « prédécoupés » (3), pour obtenir la structure principale de la maison (4).
Le toit est recouvert de plaque de bois ressemblant à du contreplaqué épais (5).
Enfin l’habillage extérieur de la maison est constitué de plaques en plastique. Je ne sais pas exactement quelle est la matière mais ça ressemble à du Lego (6).

La maison est prête à être habitée.


Le gros avantage de ce type de construction avec un matériau léger comme le bois est d’éviter aux habitants d’être écrasés comme des galettes en cas de tremblements de terre. Malheureusement, il en résulte aussi que ces maisons ne sont pas très bien isolées.

Repost 0
Published by Lui - dans vivre
commenter cet article