Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 16:16

Cette semaine Elle s’est envolée vers la France. Alors plutôt que de jouer les célibataires au Japon, c’est à dire aller passer tout mon temps libre dans un pachinko, ou dans une boite de striptease, j’ai blindé la semaine de travail (on ne rigole pas…).
Donc, pas trop le temps d’écrire de long article (il est quand même 23 heures maintenant) ! J’ai fait un tour rapide dans mon stock de photos et j’en ai tiré ces deux morceaux de France comme on peut souvent en voir au Japon.


Le camenbert dans un rectangle


Les Champs Elysées dans une bouteille

 

 
Ce genre de trucs, c'est comme le Beaujolais Nouveau, c'est pas la meilleure image de la France qu'on peut donner  aux Japonais...

 

Repost 0
Published by Lui - dans manger
commenter cet article
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 10:36

Pendant la goldenweek, nous avons passé une journée et demi à Tottori. C'est la ville qui porte le même nom que la préfecture, au nord de Okayama, sur la mer du Japon (est-ce comme ça qu'elle s'appelle en Français?).
Notre première étape fut Sakyu, la dune de Tottori. Elle mesure 90 m de haut, 2 km de large et 16,5 km de long. La partie élevée n'est pas aussi longue bien sur, mais c'est impressionnant quand même. Il y avait beaucoup de gens en cette semaine de Goldenweek (c'est un pléonasme pardon), plein d'enfants qui faisaient la queue pour être pris en photo sur les chameaux (!), des parapentistes etc. il faisait très beau, on se serait presque baigné!Dune de TottoriLe lendemain, nous sommes allés faire un tour en bateau, le long de la côte, plus à l'est. Le paysage volcanique est magnifique et la mer d'un bleu… des mers du sud! Nous avons longé la côte jusqu'à la préfecture de Hyogo, en passant par plusieurs villages de pêcheurs complètement désertés par les touristes avant de rentrer dans les terres, direction Yumura!
La côte
Et comme au Japon le tourisme est bien souvent gastronomique, on a pas dérogé à la règle! On s'est régalé de poisson et de fruits de mer, qui sont la spécialité de la région. La saison du crabe était finie mais celle du calamar battait son plein. Les sushis, les coquillages et poissons grillés mangés avec vue sur la mer, juste au-dessus de la poissonnerie étaient vraiment délicieux

Repost 0
12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 10:00

La “Kibi Road” est une promenade à travers la campagne de Okayama. Spécialement conçue pour les vélos et les piétons, c’est un pur plaisir que de faire les 12 km de petites routes le long des temples bouddhistes, des sanctuaires shinto, des tumulus funéraires d’un autre âge,…tout ça au milieu des rizières. Bref c’est une super ballade qu’on a fait sous le beau soleil de la semaine dernière (ça nous change d’aujourd’hui où l’air est plutôt liquide !!!).

Mais surtout ce qui est bien le long de la Kibi Road, c’est qu’on peut croiser des cochons à fleurs,

voir une pagode dans un champ violet,

on peut aussi faire la course avec des tracteurs,

et tout ça en se promenant en culotte …

(0 _ 0*)

Repost 0
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 10:30

Durant la golden week, au début mai, nous avons eu (royalement) 3 jours de congés. Notre petite life et notre instinct nous ont amené, au cours d'un périple de deux jours, jusqu'à Yumura. C'est une petite ville thermale qui se trouve dans les montagnes, au nord de la préfecture de Hyogo, pas loin de celle de Tottori. C'est un endroit charmant, qui n'était pas pris d'assaut par les touristes*
La ville est traversée par une petite rivière sur les bords de laquelle il y a des bassins d'eau thermale, très légèrement souffrée et bien chaude pour se tremper les pieds. Un peu plus loin, d'autres bassins, couverts ou non, contiennent une eau encore bien plus chaude. Dans ceux-ci, les gens font cuire de la nourriture, principalement des œufs, mais aussi des "takenoko" ou pousses de bambou car c'est la saison en ce moment, du Daikon, de la patate douce… les légumes sont cuits dans des filets suspendus au couvercle des bassins puis, après la cuisson, rafraichis directement dans la rivière. 
C
omme tout le monde nous avons fait cuire des œufs et les avons mangés les pieds dans l'eau! Encore un moment bien plaisant!  

 

* Il parait que cette que cette année, l'économie du Japon va mieux et que donc beaucoup de gens sont partis à l'étranger pour les vacances, ce qui fait qu'il y avait moins de monde que les autres années dans les endroits touristiques japonais. Il en restait néanmoins un certain nombre mais il semblerait qu'ils soient tous allés à Takamatsu (sur Shikoku, donc vers le sud) pour manger des "udon" (nouilles japonaises au bouillon) donc pour nous, vers le nord, pas de problème! 

Repost 0
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 10:30

Le Japon est un pays d'eau 

Partout il y a des rizières, des rivières, des ruisseaux, des canaux … 

Partout il y a des hérons et partout il y a des aigrettes. 

Même dans notre quartier, dans les petits canaux qui passent entre les maisons, on peut en voir. 

C'est très joli, c'est plus sympa que les chenilles, moins envahissant que les moustiques

C'est un plaisir de les voir

 

 

Repost 0
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 02:58

Ume boshi c'est une prune (Ume) qui est "marinée" avec du sel et que l'on mange en accompagnement du riz.
Il est impossible de comparer ça avec quelque chose de connu dans la nourriture française par exemple, ça ne ressemble à rien ! c'est très très japonais. D'ailleurs quand au cours d'un repas, on parle avec une personne japonaise pour la première fois, c'est toujours cette même conversation:
-         
Vous êtes doués avec des baguettes  (en fait pas forcément mais c'est une entrée en matière polie)
-         
Vous aimez la nourriture japonaise?  (oui oui beaucoup)
-         
Même le Natto? (ah non là faut pas exagérer)
-         
Et  les Umé boshi? (ça par contre OUI!)
Amélie Nothomb a écrit dans la métaphysique des tubes "[…] qui entend du Nô pour la première fois ne peut éprouver qu'un profond malaise, comme l'étranger qui mange pour la première fois l'âpre prune marinée au sel du petit déjeuner traditionnel japonais" et il est vrai que la première fois que j'en ai mangé, je ne l'ai pas apprécié mais c'est venu très vite. Pour LUI, il a fallu beaucoup plus de temps mais maintenant il aime aussi et c'est bien dommage pour moi ( 0 ^ 0).

Ume boshi "maison"  faite et offerte par N. (merci)

Repost 0
Published by Elle - dans manger
commenter cet article
8 mai 2006 1 08 /05 /mai /2006 03:14

sekihan et kamabokoPas d’articles depuis quelques jours pour cause de «Golden Week» qui est une succession de 3 jours fériés. Donc tous les Japonais en profitent pour se reposer, passer un peu de temps en famille, se promener... Nous avons fait de même.

Le 05 mai par exemple c’était “Kodomo no hi », le jour des enfants.

Mais comme les petites filles ont déjà leur jour (Hinamatsuri), ce jour semble être plus particulièrement le jour des petits garçons. Ce jour là, entre autre tradition, on mange du sekihan (riz avec des haricots rouge) et du kamaboko (pâte de poisson). N. et J. se sont fait un plaisir de m’en offrir. C’est beau et c’est bon !

Une autre tradition pour cette période c’est d’accrocher devant sa maison des « koinobori ». Les Japonais les laissent pendant plusieurs jours flotter au vent et ça transforme le paysage. J’adore ces poissons volants.
koinobori flottant

 

Repost 0
Published by Lui - dans vivre
commenter cet article
3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 00:00

Comment je me débrouille pour ne jamais me perdre quand je ballade en voiture à travers le Japon. Vous allez me dire que ce n’est pas plus compliqué au Japon qu’en France. Hé bien, je trouve un peu, quand même… Les centres villes japonais par exemple ont la fâcheuse tendance à tous se ressembler c'est-à-dire un plan avec des rues toutes à la perpendiculaire, des alignements de façades d’immeubles qui se ressemblent beaucoup et des ponts d’autoroutes et de trains sur plusieurs niveaux.

 échangeur autoroutier auprès de Kyoto

 

La campagne ce n’est pas mieux avec ces successions de vallées étroites et de collines à gravir (dans la région d’Okayama en tout cas). Avec tout ça on a vite fait de perdre le Nord. Jeux de mots facile j’en conviens, mais d’autant plus vrai au Japon, que très souvent, les panneaux comportant des cartes de quartiers ne sont pas orientés au Nord, mais de façon à ce que ce qui se trouve devant vous en vrai soit devant vous sur la carte. Résultat, vous pouvez regarder 3 plans d’un même quartier orientés de 3 façons différentes. Avec tout ça, ça ne m’étonne plus qu’énormément de Japonais aient équipé leur voiture d un GPS.

Je dirai donc que la meilleure façon d’aller d’un point A à un point B au Japon, est certainement d’emprunter les transports en commun.

Par contre si vous voulez prendre le chemin des écoliers et parcourir le pays en voiture, je vous conseille tout d’abord d’acheter une carte routière la plus précise possible, avec toutes les petites routes, tous les immeubles, les temples… Avec ça, ça devrait aller. Ensuite, il ne reste plus qu’à partir explorer les coins perdus du Japon et à apprécier le paysage, sans oublier les règles de conduite évidemment…
la région de Hiruzen à Okayama 

Repost 0
Published by Lui - dans conduire
commenter cet article
2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 04:28

combini7eleven, Coco, Lawson, Family mart, Yamazaki…
Le combini c'est le petit supermarché de quartier mais il n'y en a pas qu'un par quartier, loin de là!.
C'est ouvert tôt le matin, tard le soir, 7j/7 et 365 jours par an à peu près. C'est très petit, le choix est limité mais ce sont les mêmes produits que dans les plus grands supermarchés et je n'ai pas l'impression que ça soit beaucoup plus cher. On y trouve également des repas tout prêts qui sont livrés tous les matins et que l'on peut faire réchauffer sur place, des cigarettes, des revues et BD que les lycéens et étudiants passent des heures à feuilleter, on peut y faire des photocopies et y payer ses factures. On peut dire que c'est très pratique !!!

Repost 0
1 mai 2006 1 01 /05 /mai /2006 10:08

Au programme samedi dernier, pique nique et petite ballade dans la forêt, sur les bords du lac, dans les tourbières et les collines du « Okayama prefectural nature conservation center ». C’est vraiment un endroit qui regorge de plantes et d’animaux et donc un lieu idéal pour ceux qui veulent voir la nature japonaise. Pour les plantes, nous avons enfin pu découvrir le nom de ces arbustes qui fleurissent en ce moment et qui rendent les montagnes violettes, ce sont des kobanomitsubatsutsuji (コバノミツバツツジ) qui font partie de la famille des rhododendrons.

Au sommet de la colline voici le paysage qu’on avait, très loin de la vision du Japon surconstruit et surpeuplé habituelle.


Du côté de la faune, nous avons été gâté puisque outre l’élevage de grues du Japon …

... nous avons croisé le chemin de légions de lézard, de libellules, d’oiseaux chanteurs (impossible à voir), de têtards géants, et 2 tanukis nous ont même grillé la priorité sur le chemin mais tellement rapidement que nous n’avons pas eu le temps de dégainer les appareils photos.

pour les amateurs de nature voici le lien vers le  "Okayama prefectural nature conservation center "
http://homepage3.nifty.com/OPNACC/index.html

Repost 0