Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

13 novembre 2006 1 13 /11 /novembre /2006 08:59

En automne, il y a un phénomène qui attire autant de monde que les cerisiers en fleurs au printemps, c’est Koyo, la contemplation des feuilles rouges (jaunes, brunes, or etc.).
On voulait absolument que A et H voient ça pendant leur séjour mais malheureusement c’était un peu tôt à Okayama. Donc, après consultation sur internet pour vérifier l’avancement du « rougissement » des feuilles partout au Japon, on a décidé d’aller passer une journée à Taishakukyo avant d’aller voir les jolis monstres à Sakaiminato.  C'est une gorge très réputée de la préfecture d'Hiroshima et effectivement il y avait foule. On a néanmoins passé une très bonne après-midi à admirer les Momijis (érables à petites feuilles très colorées), à faire un tour en bateau sur le lac de retenue et a se promener jusqu'à une arche naturelle.

taishakukyo lac
On est reparti à la nuit tombée pour aller dormir à la Villa internationale de Fukiya, dans la préfecture d'Okayama. Là c'était folklorique aussi mais moins drôle puisqu'on n'avait pas de carte détaillée de la préfecture d'Hiroshima. On avait décidé de prendre la toute petite route mais directe qui malheureusement était fermée pour travaux. On a donc pris la toute petite route un peu moins directe mais toujours sur la carte jusqu'à se faire dévier puisqu'il y avait aussi des travaux, et se retrouver sur une encore plus petite route mais cette fois-ci plus sur la carte, sans aucune indication (ceux qui ont déjà conduit dans la montagne japonaise pourront imaginer). Après une dizaine de km prenant les croisements au jugé, et sans voir un tanuki, on est tombé sur un petit hameau (5 maisons, 3 distributeurs de boisson) et un pépé à l'accent d'Okayama (comme c'était moi qui conduisait, c'est LUI que s'y est collé). Bien que ne sachant pas lire une carte (c'est pas la première fois qu'on a affaire à un pépé japonais, on s'y attendait), Il a reconnu le nom de son village sur la carte (on était passé à Okayama). Encore une petite demi-heure de montée à faire chauffer la courroie de la Life et on était à Fukiya.
Bonne journée!

taishakukyo arche

Partager cet article

Repost 0

commentaires

onizucool 13/11/2006 17:51

c'est un peu comme à vallon pont d'arc mais avec moins d'eau !

MTH 13/11/2006 10:07

quelles merveilles! merci de partager ca!