Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 08:00

Quand nous avons emménagé à Okayama, ça commence à faire un petit moment maintenant, nous avons choisi notre appartement parce qu’il était très lumineux avec ses 2 grandes baies vitrées orientées plein sud et aussi parce que la salle de bain était équipée d’un système moderne de distribution de l‘eau chaude, ce qui n’est pas toujours le cas dans les appartements japonais.

Je crains malheureusement que concernant la clarté de notre séjour, il en aille de même que des chances de l’équipe de France de football durant la Coupe du Monde, c'est-à-dire que ça s’affaiblit à vue d’oeil.

Je m’explique.
Quand nous nous arrivés, notre vis-à-vis (nous habitons le rez-de-chaussée) était un charmant jardin potager ou 2 grand-mères japonaises venaient faire le couarail (expression typique du langage de Elle) tout en binant les daikons.
Puis la saison suivante, les 2 grand-mères ne sont pas revenues s’occuper de leur jardin. Celui est devenu une sorte de friche tout à fait charmante au milieu des habitations assez denses.

Puis un jour sont arrivés des géomètres qui ont mesuré le terrain. Nous avions alors compris que le jardin ne serait plus…

Plusieurs mois passent. Nous reprenons espoir.
Et un beau matin une équipe d’ouvrier arrive et pendant une semaine, à l’aide d’une pelleteuse, posent des canalisations, montent un muret de séparation, nivellent le terrain,…Bref, le terrain était viabilisé, prêt à construire et nous nous sommes dit, « ça y est la semaine prochaine ils vont commencer les travaux, et dans 1 mois y aura une maison lego, la juste devant notre terrasse ! »

Hé bien non, pas tout de suite ! Apparemment il a fallu pas mal de temps pour vendre le terrain. Il parait que dans ce coin de Okayama c’est très cher !
Encore plusieurs mois sont passés, et nous commencions à reprendre espoir. J’envisageai même d’aller semer quelques graines de fleurs dans le terrain afin de le rendre plus esthétique.

Et puis hier matin nous avons assisté à ça

" lâche pas le bambou on nous regarde "


Une cérémonie pour « bénir » le terrain ou le rêve de maison de cet heureux jeune couple va devenir réalité. Pendant près d’une heure, le prêtre shinto a officié, peut être pour chasser les mauvais esprits qui rodaient, peut être pour que de bons esprits investissent la nouvelle demeure… Je ne sais pas. En tous cas encore une fois ce fut une scène très surprenante pour nous, j’en aurai presque oublié qu’ils allaient nous couper la lumière ces  #»#$%&’) !! de voisins avec leur  >?*`$&’’&)(){  de barraque !!!!!!!!!

Bon, du calme, et puis ils sont certainement très sympathiques ces voisins, puisque l’employé de la compagnie de construction de maison est venu gentiment nous avertir qu’il risquait d’y avoir un peu de bruit dans les 2 mois à venir et nous offrir en cadeau de « excusez moi pour le dérangement » une magnifique serviette éponge !!!

« Merci, vraiment, il fallait pas !!! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Lui à Okayama - dans vivre
commenter cet article

commentaires

fugen 20/06/2006 08:50

Bonjour !
Femme de Japonais vivant en France,je visite le Japon via les blogs
et en fait profiter mes filles .
C'est surtout la faune et la flore que j'aime découvrir.
cette histoire de vis à vis, ça me rapelle quand nous habitions un immeuble avec vue sur cour et partiellement un terrain.
Puis s'est construite une grande tour de bureaux en verre noir, bouchant complètement la vue.
Surprise...le soir le soleil se reflétait dans le verre et projetait une magnifique lumière dans notre cuisine...

LN d'Okayama 20/06/2006 10:18

Bonjour Fugen et bienvenue sur le blogj'aimerais croire aussi que le soleil continuera à entrer chez nous mais ... attendons tout de même de voir.puisque la faune et la flore vous intéressent, le prochain article concernera une nouvelle petite bête...

Le Lapin de Clichy 20/06/2006 04:58

Aaaah, voilà ce qui se passe dans un pays ultra-bondé : même en province, le prix du terrain est tellement élevé qu'on bétonne le moindre arpent disponible ! Et pas de P.O.S. pour emmerder les promoteurs.

Maigre consolation : avec la diminution de la population (les Japonais font de moins en moins d'enfants, 1.25 par femme l'année dernière), y'a une petite chance pour que la demande en logements connaisse un temps d'arrêt !

Okayama au Japon 20/06/2006 10:14

C'est vrai, j'ai lu ça aussi, que depuis cette année au Japon le taux renouvellement de la population est décroissant. Il nous suffirait peut être d'attendre deux ou trois générations pour être au large...mais on rentre en France l'année prochaine, tant pis..

pchan 20/06/2006 03:29

Hum, faut pas trop rêver surtout s'ils sont en retard sur le planning!

LN d'Okayama 20/06/2006 10:16

Merci pour tes encouragements Pchan, je voudrais bien ne pas te croire mais c'est l'expérience qui parle....

pchan 19/06/2006 08:55

Encore un truc révoltant!! Nous avons eu la même chose quand on habitait à Daito, banlieue d'Osaka. Pas de vis-à-vis et vue imprenable sur les montagnes, avec jardin fleuri en face...puis construction d'un immeuble de 10 étages, terrassement tous les jours (WE compris) pendant 3-4 mois!

Okayama au Japon 20/06/2006 03:06

Ohlala quelle galère, et il n'y a rien à faire dans ces cas là.Ici ils ont commencé ce matin, le terrain, donc la pelleteuse est à environ 3m ,3m50 de notre fenêtre. Bruit de la machine, klaxon...quand on se parle dans l'appart, on ne s'entend pas... je n'imagine pas du tout qu'on puisse supporter ça pendant 3 mois (prévu jusqu'à fin septembre). Le bel été en perspective!. j'espère  (sans trop y croire) que, contrairement à toi, ils nous épargneront pendant les week-ends!