Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

27 mars 2006 1 27 /03 /mars /2006 14:16

Oni le demonLe week-end dernier, c’était Kurashiki Haruyoi Akari (à Kurashiki).
10001 bougies ont été disposées dans différents endroits de kurashiki par un artiste, Junji Koizumi, et allumées 5 soirs de suite, le dernier étant lundi soir, la veille de « Shunbun», l’équinoxe de printemps. C’était un spectacle féerique ! Nous y sommes allés le dernier soir et IL avait, pour réussir des photos non floues, acheté un pied d’appareil photo portable lors de notre escapade à Osaka la veille.
Différentes animations étaient proposées et tous les soirs, un concert différent était donné dans l’Ivy square. Nous avons écouté quelques mesures de jazz avant de continuer cette promenade très agréable le long du canal et dans un pavillon traditionnel, doté de tatami et de portes coulissantes en papier qui s’ouvraient sur le jardin Shinkeien.
Bikan areaIvy Square et les musiciens

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 07/04/2006 14:55

J'imagine en effet que ce devait être féérique.

Nous 07/04/2006 15:38

oui vraiment!ça a lieu tous les ans et kurashiki est une petite  ville qui mérite d'être visitée par ailleurs, une bonne raison de venir dans la région...

thierry 29/03/2006 10:59

superbe les photos

Nous 01/04/2006 05:03

merci Thierry. C'est grâce au pied, ça change tout!