Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

18 décembre 2005 7 18 /12 /décembre /2005 12:56

Cet après midi nous avons visité le musée dédié au kabutogani dans la ville de Kasaoka (carte).

Chapitre 1 : Kabutogani = kabuto (casque) + kani (crabe).
C’est donc une tête de crabe avec un casque, non, non pas un CRS, une vraie bestiole du doux nom de Tachypleus tridentatus et plus connu en français sous le nom de limule. Pour ceux qui voient toujours pas ce que c’est, c’est un animal qui vit dans les océans depuis des centaines de millions d’années, aussi vieux que les dinosaures, voir chapitre 3, et qui ressemble fort à un crabe mais avec 10 pattes et d’autres caractéristiques appartenant aux araignées. Ce genre de bestiole n’étant visible que sur la côte Est des USA, en Asie du Sud Est et sur certaines côtes du Sud du Japon, nous sommes donc allés rendre visite à ces charmantes bestioles pour en apprendre un peu plus et surtout en voir pour de vrai comme on dit (vous en apprenez des trucs avec moi, hein ? ). A propos du musée : la visite est intéressante, les textes sont en japonais mais on a droit à un dépliant en anglais, tout est fait pour que des gosses de 5 ans comprennent et enfin vous pouvez visiter la nurserie des limules et voir les bestioles se débattre joyeusement dans des aquariums.



Tout était pour le mieux quand est arrivée…


Chapitre 2 : … la horde sauvage.
Nous étions tranquillement installés dans la salle principale du musée à essayer de comprendre, avec notre japonais rudimentaire, un film narrant la charmante vie des limules qui se résume à bouffer des vers des sables, se reproduire, et s’échouer sur une plage pour se faire bouffer à leur tour par les mouettes quand une horde de gamins japonais, d’un âge compris à vue d’œil entre 7 et 10 ans, est arrivée. Dès leur entrée, digne des hordes de Attila, ils ont considéré le musée comme un parc d’amusement où hurler, sauter, courir et jouer à cache-cache était ce qu’il y avait de plus naturel à faire dans ce lieu qui était très calme 5 minutes auparavant. Les autres visiteurs ainsi que les parents des enfants sont restés stoïques, comme toujours au Japon, et 10 minutes plus tard, la visite « éclair » finie, tout ce petit monde est remonté dans le bus qui les attendait sur le parking. 

Chapitre 3 : Jurassik Park.
Pour nous remettre de nos émotions ; nous sommes allés faire un petit tour dans le jardin du musée et nous sommes tombés nez à gueule avec des dinosaures. En effet, les concepteurs du musée pensant peut être qu’un musée exclusivement consacrée à la limule n’était pas suffisamment attirant, vendeur, intéressant etc., ils se sont dit : "puisque les limules sont aussi vieilles que les dinosaures, pourquoi ne pas y mettre des dinosaures !" *
Le résultat en photo…



Voila une journée bien remplie.


 *traduction japonais-français approximative

Partager cet article

Repost 0

commentaires