Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est qui nous?

nous c'est les aventures de ELLE et LUI à Okayama au Japon

*

dernières news
 (juin 2011) :

Okayama c'est ELLE, LUI, petite ELLE et maintenant petit LUI !!

*

Un voyage au Japon prévu cette année ... ? On espère...


*

pour nous contacter c'est par ici...

Au cas où tu voudrais des infos précises, une recette de cuisine, un avis politique, ... si tu veux des sous va voir ailleurs !

On continue de répondre à tous les émails, alors n'hésitez pas

(mis à jour en 2012). 

Trouver

Site à l'usage des hypothétiques futurs habitants français à Okayama et des autres curieux...

Mois Par Mois

météo aujourd'hui

météo du jour à Okayama

12 décembre 2005 1 12 /12 /décembre /2005 10:09
Cette semaine nous avons reçu une amie japonaise à manger. J'ai fait, comme d'habitude, de la cuisine française, mais cuisiner sans beaucoup d'ustensiles ni de four c'est pas facile. J'ai décidé alors de faire une soupe de poisson avec sa rouille et ses croûtons. J'ai choisi cette recette non pas parce que c'est ma spécialité (je n'en ai jamais fait de ma vie ; je ne viens pas d'une région de bord de mer, loin de la) mais parce que le poisson au Japon ça manque pas.
Alors la recette (piochée sur internet) indique qu'il faut "1kg de poissons variés : crabes (soit dit en passant le crabe c'est pas vraiment du poisson mais bon!), Rascasses, Congres, Grondins, Saint-pierre, Merlans" eheheh bien évidemment j'ai pas trouvé tout ça alors j'ai acheté tout un tas de petits poissons qui ressemblaient à des poissons d'aquarium, en me disant que ça devait ressembler à ça, des poissons pour soupe (mais je sais quand même à quoi ressemble le congre, uniquement découpé par contre!!)
Deuxième étape : préparation du poisson : et oui au Japon le poisson n'est pas cher, mais par contre il n'est ni vidé ni écaillé! Ça non plus je n'avais jamais fait (ou si peu) : ça ressemblait plus à "massacre à la tronçonneuse" qu'à " Bon appétit bien sur" mais quand même, après m'être enfoncé une nageoire (très très pointue) sous l'ongle et retapissé la cuisine d'écailles: on y était.
Passons les détails de la fabrication pour arriver à la dernière étape : dans la plupart des recettes, il est écrit d'utiliser un presse-purée pour finir la soupe !!! pour ceux qui l'ignorent, le presse purée est un ustensile typiquement français, donc c'était pas possible. Heureusement certaines autres recettes conseillent d'utiliser un chinois, ça par contre j'ai pas osé demander !!! donc j'ai acheté une très grosse passoire à thé (ça ressemble fort) et hop, finie la soupe!
Conclusion la rouille était très réussie et les croûtons aussi, par contre la soupe était plutôt clairette et très fade. Heureusement, la cuisine japonaise n'est pas très épicée, elle est très subtile, et notre amie a adoré le goût très très subtil de cette soupe!!! Elle a eu l'air de l'apprécier beaucoup plus que la blanquette de cette fois là! et a demandé la recette! Ouf! Maintenant, dites-moi, la prochaine fois, je lui cuisine quoi??? 

je ne connais pas son nom mais il est beau non?

Partager cet article

Repost 0
Published by Elle - dans manger
commenter cet article

commentaires

mina 12/08/2013 09:01

Bonjour, ce poisson japonais a t il été pêché au large de Fuckushima ? http://img.over-blog-kiwi.com/0/54/77/39/201308/phpptmg2q

fafa 12/12/2005 22:44

c ki ka fait la soupe????apres fais lui du ris de veau!!!!!

Lui à Okayama 21/06/2006 03:14

Jamais vu de viande de veau dans un supermarché japonais